Je souhaite
être rappelé

Je souhaite être rappelé

Merci de compléter ce
formulaire. Nous nous engageons à vous rappeler dans les 48h.

Fermer

Je suis un particulier

En soumettant ce formulaire de contact, j'accepte que les informations saisies soient exploitées dans le cadre de ma demande.

Pour connaître et exercer vos droits, notamment de retrait de votre consentement à l'utilisation des données collectées par ce formulaire, veuillez consulter les conditions générales d'utilisation liées à la gestion des données personnelles.

Toutes les actualités

Colibacillose aviaire

22 janvier 2020

Une approche innovante pour la caractérisation des E.Coli aviaires pour une prévention vaccinale efficace

Exposé présenté par Fabrizio Tatone lors du Congrès National Alterbiotique  2019

La Colibacillose aviaire reste aujourd’hui la pathologie la plus fréquente engendrant des pertes économiques importantes en élevage de volaille. La détection des facteurs de virulence par la PCR en temps réel associée au sérotypage permet jusqu’ici la caractérisation élargie et complète des E.Coli aviaires. Récemment, RESALAB s’est équipé d’un spectroscope infra-rouge (FT-IR) : ce dernier permet le typage affiné des souches E. Coli aviaires donnant une véritable image de la population colibacillaire aviaire de l’élevage étudié. Ainsi, des autovaccins basés sur un choix de souches parmi les plus virulentes et pathogènes peuvent être produits pour une prévention vaccinale plus efficace.

Depuis les années 90, la complexité de la maîtrise de la Colibacillose aviaire a poussé la communauté scientifique vers le besoin d’affiner les connaissances de cette maladie à expression variable et multifactorielle. A ce jour, nous sommes appelés à mieux comprendre le lien entre la virulence des souches APEC (Avian Pathogenic Escherichia Coli) et le déclenchement de la Colibacillose. La souche APEC possède, dans son patrimoine génétique, une série de gènes de facteurs de virulence favorisant une attitude plutôt pathogénique que commensale (Johnson et al, 2008) (1), (Mainil J, 2003) (2).

Au sein du groupe RESALAB, une PCR en temps-réel multiplex a été développée pour détecter onze gènes de facteurs de virulence afin de prédire rapidement la présence d’une souche virulente APEC. Les sérotypes O1, O2, O78 sont identifiés au travers la technique ARL (agglutination rapide sur lame). Cependant, dans les dernières années, d’autres sérotypes ont été identifiés comme responsables de la Colibacillose aviaire, par exemple O88 et O15. A cette fin, la technique de micro-agglutination lente (MAL) est requise pour un sérotypage élargi et complet des E. Coli aviaires. L’utilisation d’un nouveau spectroscope Infra-Rouge (FT-IR) (Martak et al, 2018) (3), au sein du laboratoire RESALAB OUEST, a permis de développer une nouvelle approche analytique de typage bactérien. En 2019, une étude a été effectuée sur une quarantaine d’APEC isolées dans la filière volaille de reproduction en appliquant la combinaison de toutes ces techniques. Le laboratoire a identifié 4 souches des sérotypes O2, O15 et O88, parmi les plus virulentes et phénotypiquement différentes entre elles, surtout grâce à leur classification dans un dendogramme FT-IR. Ces résultats ont ainsi permis de sélectionner les quatre souches pour la production d’un autovaccin.

Un vrai pas en avant pour une prévention vaccinale efficace. Un outil ALTERBIOTIQUE.

Découvrez cette offre sur notre site internet www.resalab.fr

Pour tous renseignements techniques, vous pouvez nous contacter à resalab@resalab.fr

 

Bibliographie

  1. Johnson et al, 2008. Identification of Minimal Predictors of Avian Pathogenic Escherichia coli Virulence for Use as a Rapid Diagnostic Tool. Journal of Clinical Microbiology, doi :10.1128/JCM.00816-08.
  2. Mainil J, 2003. Facteurs de virulence et propriétés spécifique des souches invasives d’Escherichia coli. Ann. Méd Vét, 2003, 147, 105-126
  3. Martak et al, 2018. Typage rapide des bacilles à Gram négatif épidémique par spectroscopie infrarouge
eleifend accumsan vel, commodo diam mi, quis, consequat. sem,